50+ et soudain sans travail

50+ et soudain sans travail Article
0

Vous apprenez que votre fonction est supprimée à cause d’une réorganisation. C’est évidemment un grand choc puisque vous travaillez depuis de nombreuses années avec plaisir chez votre employeur. Vous avez 53 ans, et maintenant ?

Une plainte souvent entendue de la part des postulants est que les employeurs ne veulent pas engager des personnes de plus de 50 ans. Je ne vais pas affirmer que ce n’est pas le cas puisqu’il s’agit en effet de la dure réalité. Fort heureusement, on voit aux nouvelles et sur LinkedIn de plus en plus de messages d’employeurs attentifs à la personnalité et à l’expérience plutôt qu’à l’âge. C’est un bon début !

Votre image

Une image colle à la peau des postulants de plus de 50 ans : celle d’être vieux jeu, de ne pas évoluer avec leur temps, d’être rigide (avoir du mal à gérer les changements) et d’être nonchalant. Que pouvez-vous y faire ? Montrez que vous évoluez avec votre temps et êtes ouvert aux changements. Comment faire ? En explorant la façon dont on postule anno 2018. Un petit tour sur WeAssistYou fournit déjà énormément d’articles débordant de conseils pour postuler. Mettez votre CV dans un lay-out moderne faisant ressortir le plus clairement possible le contenu. Faites une recherche sur « CV standard » ou « modèle de CV ». Cela vous prendra peut-être plus de temps, mais dès que vous aurez un bon CV, vous pourrez l’utiliser pour toutes vos sollicitations. Et vous sortirez du lot par rapport à tous les autres candidats !

Networking

Les réseaux constituent un facteur important dans la recherche d’un nouveau job. Les chercheurs d’emploi trouvent qu’il est difficile d’informer tout le monde autour d’eux qu’ils recherchent un job. Il y a encore une sorte de honte parce qu’auparavant le chômage était associé à un manque de talent ou d’expérience. Ces 5-6 dernières années, il arrive de plus en plus souvent que des personnes se retrouvent chez elles sans travail. Mettez donc cette gêne sur le côté et impliquez-vous pour ce que vous souhaitez : un chouette nouvel emploi ! Vos amis, votre famille, vos collègues et vos connaissances peuvent certainement vous aider. En ligne également, vous pouvez faire du bon networking. LinkedIn et Twitter sont encore toujours les meilleurs canaux de médias sociaux pour ce qui est de trouver un job. L’avantage de ces canaux est que vous pouvez entrer en contact avec des personnes que vous ne connaissez pas encore. Pensez par exemple aux personnes qui exercent le job que vous souhaitez ou qui travaillent dans le secteur qui vous intéresse.

Restez positif

Il est parfois difficile de rester positif lorsque vous essuyez refus après refus. Essayez de mettre les choses en perspective. Les postulants de 20 ou 30 ans reçoivent également souvent des refus parce qu’ils ne forment pas le bon matching. Il n’est donc pas toujours question de discrimination liée à l’âge.

Cela prendra effectivement plus de temps pour une personne de plus de 50 ans de retrouver un nouvel emploi. C’est certainement aussi lié au fait de ne plus avoir dû postuler depuis longtemps et que ces 10 dernières années, énormément de choses ont changé en matière de sollicitations. Restez positif et ne renoncez pas. Ce nouveau job va arriver !

Vous avez encore de chouettes astuces ? Partagez-les ci-dessous.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Spanjer Maren

Spanjer Maren

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents