Comment demander votre congé parental ?

Comment demander votre congé parental ? Article
0

Le congé parental n’est pas encore totalement rentré dans les mœurs chez votre employeur ? Découvrez ce que vous devez savoir pour demander un congé parental.

Le congé parental n’est pas encore totalement rentré dans les mœurs chez votre employeur ? Découvrez ce que vous devez savoir pour demander un congé parental.
Vous envisagez de prendre un congé parental mais vous vous demandez si cela sera bien accueilli au travail. Certaines entreprises parviennent à se montrer plus flexibles en matière de congés que d’autres et dans certaines cultures d’entreprise, le congé parental est peut-être juste un peu moins rentré dans les mœurs. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de demander malgré tout un congé parental. Voici comment vous y prendre.
 

De plus en plus populaire

Demander un congé parental est-il toujours un peu tabou ? Si l’on observe les chiffres globaux, il semble que ce soit de moins en moins le cas – pour les pères également. Les derniers chiffres montrent en effet que tant les hommes que les femmes demandent de plus en plus souvent un congé parental. Cette année, leur nombre total a même doublé par rapport à il y a dix ans. Ces chiffres ne révèlent évidemment rien sur le congé parental dans certains secteurs ou fonctions, mais ils reflètent cependant une tendance positive générale. 
 

Un droit que votre employeur ne peut pas refuser

Si les choses se gâtent, sachez que le congé parental est un droit. Cela signifie que votre employeur ne peut pas refuser votre demande de congé tant que vous répondez aux conditions relatives au congé parental. Vous devez ainsi travailler depuis au moins douze mois chez votre employeur et votre enfant doit être âgé de moins de douze ans ou de moins de 21 ans en cas d’enfant handicapé. Votre employeur peut toutefois vous demander de postposer votre congé parental de six mois pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Votre congé parental débute dès la fin de ces six mois.
 

Les différentes formes de congé parental

  1. Interruption complète : 4 mois au total, que vous pouvez fractionner par périodes d’un mois.
     
  2. réduction à mi-temps : 8 mois au total, que vous pouvez fractionner par périodes de (un multiple de) deux mois.
     
  3. réduction à 1/5ème : 20 mois au total, que vous pouvez fractionner par périodes de (un multiple de) cinq mois.
     
  4. Vous pouvez également combiner plusieurs régimes. Un mois d’interruption à temps plein équivaut donc à deux mois d’interruption à mi-temps et cinq mois d’interruption à un cinquième.

A quelle indemnité ai-je droit ?

Pendant votre congé parental, vous recevez une allocation d’interruption. Celle-ci n’est pas payée par votre employeur mais par l’ONEM. Le montant que vous percevez dépend entre autres de votre âge et de votre situation familiale, et varie selon que vous prenez votre congé parental à temps plein ou à temps partiel. Vous pouvez consulter les montants actuels ici.

 

Protection contre le licenciement

À partir du moment où vous introduisez votre demande par écrit auprès de votre employeur – par courrier dont vous faites signer une copie ou par lettre recommandée – vous êtes protégé contre le licenciement jusqu’à 3 mois après la date de fin de votre congé parental. Si vous êtes malgré tout licencié pour des raisons liées à votre congé parental, vous pouvez alors prétendre à une indemnité de protection.
 

De bons accords, une bonne relation avec votre employeur

Vous travaillez dans une entreprise où les collègues qui prennent un congé parental représentent plutôt une exception ? Allez en parler avec votre employeur, vous découvrirez ainsi quelle est réellement son point de vue en la matière. Vous pourrez probablement, en discutant, aboutir à un compromis sur la période, le régime ou le fractionnement éventuel de votre congé parental. Le fait que vous fassiez preuve d’ouverture ne peut qu’être bénéfique pour la relation que vous entretenez avec votre employeur. Vous profiterez ainsi le cœur léger de votre congé parental.

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents