Comment évaluer les candidats au cours de l'entretien d'embauche?

Comment évaluer les candidats au cours de l'entretien d'embauche? Article
987

Il vous est possible d’évaluer des candidats pour un emploi de très nombreuses manières. L’interview est l’une d’entre elles.

Il vous est possible d’évaluer des candidats pour un emploi de très nombreuses manières. L’interview est l’une d’entre elles. C’est l’occasion par excellence pour recueillir des informations sur le candidat en tant que personne, sur son expérience et son savoir-faire. Tirez un meilleur parti de l’entretien d'embauche en posant les bonnes questions.

En tant que recruteur, vous recueillez des informations en analysant le CV et la lettre de motivation de votre candidat, en demandant des références, en effectuant des recherches en ligne, mais surtout en posant des questions. Lors de l’entretien téléphonique au cours duquel vous fixez le rendez-vous, ou durant l’entretien d‘embauche lui-même. Chaque contact avec le candidat vous donne l’opportunité de mieux connaître son profil.

Une écoute active à l'aide de questions

En tant qu’intervieweur, vous gardez toujours le contrôle quant à la façon dont se déroule l’entretien. Les questions que vous posez vous aident à cet égard. Au début de l’entretien, il est essentiel de rassurer votre interlocuteur et de paraître positif, intéressé. Mais durant l’entretien aussi, si par exemple le candidat s’écarte trop du sujet, c’est à vous de rectifier le tir à temps et de ramener la conversation à l’essentiel. Ou encore de poser des questions si vous constatez que le candidat esquive un sujet précis.

Structurez votre entretien


Selon les objectifs de votre entretien, définissez préalablement les informations que vous souhaitez recueillir et les sujets que vous allez mettre sur le tapis. Ils créent le fil rouge vous permettant de structurer votre entretien à l’aide des types de questions utilisés. Pour ce faire, le timing est primordial. Posez les bonnes questions au moment opportun :
  • les questions ouvertes, c’est-à-dire des questions auxquelles il est impossible de répondre par oui ou par non, vous permettent de recueillir un large éventail d’informations, d’obtenir des explications ou des précisions. Par exemple : pourquoi avez-vous choisi ces études ?
     
  • les questions fermées incitent votre interlocuteur à prendre position sur une affirmation, mais sont (trop) limitées en termes de nuance ou d’éclaircissements. Par exemple : avez-vous l’esprit d’équipe ?
     
  • les questions factuelles examinent des faits que vous pouvez aisément contrôler vous-même. Posez donc de préférence des questions comportementales vous permettant de savoir pourquoi certaines actions ont été entreprises ou certains choix ont été faits. Vous pouvez ainsi prévoir un futur comportement. Par exemple : pouvez-vous décrire une situation indiquant la manière dont vous vous comportez au sein d'une équipe ?
     
  • les questions d’introspection donnent de précieuses informations parce que vous demandez au candidat de s’évaluer ui-même. Par exemple : comment vos collègues vous décriraient-ils en tant qu’assistant ?
     
  • grâce à des questions suggestives, vous utilisez votre opinion pour sonder la réaction de la personne interviewée. Faites preuve de prudence avec celles-ci ! Par exemple : ne trouvez-vous pas étrange que …?
     
  • les questions « écho » sont la répétition d’une réponse, qui sont posées à des fins de confirmation ou d’explication supplémentaire. Par exemple : pensez-vous vraiment que …?
     
  • dans le cas d’une question « crochet », vous approfondissez une réponse et faites des liens avec d’éventuelles réponses données ou questions posées précédemment. Par exemple : donc, ce changement a fait que …?
     
  • une question de contrôle vous aide à confirmer une supposition ou à clarifier quelque chose. Par exemple : dois-je comprendre que … ?

Enfin, laissez également le candidat poser lui-même des questions. L’entretien peut ainsi devenir un dialogue respectueux et vous en apprendrez davantage sur ses priorités et sa façon de penser. Pour en savoir davantage sur les entretiens d’embauche, lisez également l’article « Comment mener des entretiens d’embauche fructueux ? ».
 

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents