Demander un congé ? Les choses à faire et à ne pas faire

Demander un congé ? Les choses à faire et à ne pas faire Article
62

Le soleil montre de plus en plus le bout de son nez. L’été approche. Vous prenez votre premier verre en terrasse, les rayons du soleil vous caressant le visage. Il y a comme un parfum de vacances dans l’air ! Envie de planifier vos congés dès maintenant ? Assurez-vous de connaître vos droits.

À combien de jours de congé légaux avez-vous droit?

Conformément au principe, vous constituez cette année vos congés pour l’année prochaine. Le nombre de jours de congé que vous pouvez prendre dépend donc du nombre de jours de travail prestés l’année précédente.

  • Vous avez travaillé une année complète comme employé à temps plein? Vous aurez droit, l’année suivante, à 20 jours de congé. Ce nombre est porté à 24 en cas de régime de travail de 6 jours par semaine.
  • Vous n’avez pas travaillé une année complète ou vous avez travaillé à temps partiel? Vos congés seront proportionnels à la durée totale de vos prestations. Moins vous avez presté d’heures, moins vous aurez de jours de congé au compteur.
  • Vous êtes ouvrier? Dans ce cas, vous avez droit à 20 jours de congé quand vous comptabilisez 231 jours de travail. Si vous avez travaillé moins, votre nombre de jours de congé légaux diminue.

Conseil

Vous changez d’emploi sans interruption de travail? Cela ne change rien à vos jours de congé. À moins que vous passiez d’une fonction dans le public à un job dans le privé, auquel cas vous ne commencerez à constituer votre droit aux congés qu’à partir de votre premier jour dans votre nouvelle fonction.

Quand pouvez-vous prendre vos congés?

Le moment auquel vous pouvez prendre vos congés dépend avant tout de l’entreprise et du secteur. Vous travaillez dans un établissement scolaire ou dans une entreprise de construction? Vos vacances sont fixées à l’avance et coïncident avec les jours de fermeture collective.

 

Si votre entreprise ne fixe aucune période générale de vacances, renseignez-vous auprès de votre employeur pour savoir quand prendre vos congés individuels. Soumettez-lui une proposition de vacances, il l’approuvera ou la refusera. La décision se prend donc de commun accord, sans qu’aucune des deux parties ne puisse imposer de congés.

Il convient toutefois de respecter quelques règles

  • vous avez droit à au moins une semaine de congé ininterrompue par an;
  • vous pouvez dans tous les cas prendre deux semaines de congé consécutives entre le 1er mai et le 31 octobre;  
  • votre demande de congé en période de vacances scolaires sera prioritaire si vous avez des enfants scolarisés.

Conseil

La nouvelle année approche et il vous reste encore pas mal de congés? Vous avez jusqu’au 31 décembre pour les prendre. Votre employeur ne peut refuser votre minimum légal et vous ne pouvez pas reporter de jours. Planifiez donc vos jours de vacances excédentaires à temps.

Autres jours

Il existe de nombreuses autres façons d’accumuler plus de jours de congé :

  • votre employeur vous octroie des jours extralégaux;
  • vous accumulez des jours de RTT en faisant des heures supplémentaires;
  • vous demandez un congé sans solde si vous avez moins de jours que le minimum légal (attention : votre employeur est toujours en droit de le refuser).

Vos circonstances personnelles vous donnent par ailleurs souvent droit à des jours supplémentaires. Petit chômage, congé parental ou congé éducation... Les jours de vacances sont légion!

 

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents