La gestion de la diversité culturelle en entreprise

La gestion de la diversité culturelle en entreprise Article
6284

Il n’est pas rare de travailler avec des personnes issues de cultures différentes.

Peut-être pas forcément au sein de votre propre département, mais en tout cas avec certains de vos clients ou relations professionnelles. Cette diversité enrichit votre regard et votre monde. Néanmoins, des malentendus peuvent surgir. Une collaboration réussie avec d’autres cultures demande un peu d’exercice et surtout une prise de conscience.
 
Bien gérer la diversité culturelle sur le lieu de travail exige un esprit ouvert. Bien sûr, chacun jette un regard personnel sur le monde et ce regard dépend des préjugés. Ces conceptions sont ‘déformées’ et se basent sur le vécu et l’expérience. Dès lors, ne jugez pas trop vite, faites preuve de respect et soyez ouvert aux idées et usages de l’autre. Et le plus important probablement: considérez une équipe multiculturelle comme une chance pour votre propre développement et celui de votre organisation. Les conseils suivants vous y aideront.
 

1.    Montrez de l’intérêt

Montrer de l’intérêt est la meilleure manière de se rapprocher de l’autre. Essayez d’en savoir plus sur l’autre, par exemple en démarrant une conversation à la machine à café ou en déjeunant ensemble.
 

2.    Posez des questions

Vous avez envie de mieux comprendre l’autre et de réussir votre collaboration? Alors posez des questions et exprimez vos attentes. D’autant plus si vous travaillez en équipe. Comment communique-t-il? Quels sont les besoins pour garantir un travail efficace? Et comment vous entraider?
 

3.    Ecoutez attentivement

Pour votre collègue issu d’une autre culture, la langue française n’est probablement pas sa langue maternelle. Dès lors, s’exprimer lui demande un plus grand effort. Ecoutez-le donc attentivement et gardez à l’esprit qu’il voulait peut-être dire autre chose. Répétez ce que vous avez compris et demandez-lui si c’était bien ce qu’il a voulu dire.
 

4.    Ne tirez pas de conclusions hâtives

Lors de la répartition des tâches, vous constatez qu’un collègue préfèrerait ne pas accepter l’un des rôles? On pourrait croire qu’il s’agit de fainéantise, mais peut-être y a-t-il une autre raison? Poser les bonnes questions pour en savoir plus. Pourquoi ce rôle ne lui convient pas? Y a-t-il un autre rôle qui lui conviendrait mieux?
 

5.    Montrez le bon exemple

Malheureusement il existe encore de nombreuses discriminations sur le lieu de travail. Avez-vous des collègues qui s’y adonnent? Parlez-leur alors de leur comportement. C’est une discussion difficile mais qui peut faire une grande différence. 

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents