Le travail freelance a le vent en poupe

Le travail freelance a le vent en poupe Article
0

Pourquoi le travail freelance est-il si populaire ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Qu’en pensent les sociétés ?

Selon les chiffres d’UNIZO, l’année passée a vu le nombre de travailleurs flamands qui se sont lancés dans une carrière d’indépendant augmenté de 5,3 % par rapport à 2015. L’INASTI pointe également cette tendance à la hausse. Cette croissance se poursuivra probablement dans les prochaines années car le travail freelance gagne en popularité et le statut d’indépendant est de plus en plus intéressant.

Le travail freelance à la conquête de tous les secteurs

Ces dernières années ont vu l’apparition de travailleurs freelance dans toutes les branches de l’économie. Il s’agit de personnes qui travaillent en tant qu’indépendant sur base de missions ou de projets, que ce soit comme consultants, collaborateurs administratifs, graphistes, traducteurs, copywriters, photographes, informaticiens, … Ces indépendants travaillent pour différents donneurs d’ordre, au niveau local mais aussi international. Où, quand et pour qui ils travaillent, la décision leur appartient ! Souvent, seuls un ordinateur portable et une connexion internet suffisent pour servir leurs clients.

Un gain de liberté et d’autonomie

C’est surtout la liberté de pouvoir choisir où et quand travailler qui séduit de plus en plus de personnes. En effet, les employeurs sont liés à des horaires fixes et à un lieu de travail fixe. Il n’est pas facile de se libérer un peu de temps pour aller faire une petite course ou de se décarcasser tous les jours de la semaine pour être à temps à la sortie des classes. Il n’est pas non plus évident de se consacrer au travail tout simplement au moment où notre productivité est à son plus haut niveau. Ces petites choses sont bien plus faciles quand on est son propre patron. De plus, nombre de travailleurs freelance estiment que le contenu de leur travail est bien plus intéressant que lorsqu’ils étaient employés. Normal vu que ce sont eux qui décident quelles missions accepter et comment les aborder.

Le travail freelance a aussi des inconvénients …

Toute bonne chose a son revers, et c’est aussi le cas d’une carrière freelance. Par principe, il est possible de travailler en tout temps et en tout lieu. Par conséquent, la frontière entre les activités professionnelle et privée peut parfois être très mince. Aussi, la pression augmente car vos revenus sont directement liés au travail fourni. Et pas question de compter sur les avantages dont bénéficient les employés, comme les congés payés, le congé parental ou une indemnité de licenciement si soudainement vous vous retrouviez sans travail.

Une amélioration du statut social

Cependant, au cours de ces dernières années, le statut social des indépendants a connu une belle amélioration. En 2017 par exemple, le congé de maternité pour les mères indépendantes est passé de huit à douze semaines. De plus, les mamans indépendantes ne doivent plus payer de cotisations sociales pour le trimestre suivant celui de l’accouchement.

Cette année, le montant de la pension minimale d’un indépendant a augmenté de 0,7 pourcent, à l’instar de celui des employés. Il s’élève aujourd’hui à 1.038,87 euro pour toutes les personnes célibataires bénéficiant d’une carrière de quarante ans. Le gouvernement travaille également à un projet de loi qui permettrait aussi aux indépendants de racheter leurs années d’études pour un montant de 1.500 euro par an. Une seule année d’étude rachetée permettrait alors à un indépendant d’augmenter sa pension de retraite de 266.66 euro par an.

Enfin, il existe depuis peu un statut spécial pour l’étudiant entrepreneur : le jeune qui combine études et activités en tant qu’indépendant ne devra plus payer de cotisations sociales tant qu’il ne gagne pas plus de 6.505,33 euro par an.

Les sociétés font de plus en plus appel aux travailleurs freelance

Il semble que ce ne soit pas que le plaisir que l’on trouve à être son propre patron qui fait le succès du travail freelance. Ces dernières années ont vu fleurir le nombre de possibilités offertes aux travailleurs freelance sur le marché du travail. Les entreprises font par exemple de plus en plus souvent appel à des travailleurs freelance pour de courtes missions ou pour pourvoir des fonctions critiques (temporaires). L’enquête annuelle menée par UNIZO auprès d’entrepreneurs flamands montre qu’en 2015, 28 pourcent des sondés pensent que l’importance des missions temporaires et freelance continuera à augmenter dans les années à venir.

C’est essentiellement pour répondre à des besoins temporaires en connaissances spécialisées que les entreprises font appel à des travailleurs freelance. C’est ce que conclut une recherche menée récemment aux Pays-Bas par le ‘Sociaal en Cultureel Planbureau’. Une autre raison est de pouvoir faire face à un surcroît d’activité ponctuel. En d’autres mots, les travailleurs freelance permettent aux sociétés d’envisager les besoins du marché avec plus de flexibilité.

L’avenir du travail freelance?

Il est difficile de dire si le taux de travailleurs freelance parmi la population active se situera effectivement entre quarante et cinquante pourcent d’ici 2020, comme le confirment certaines études américaines. Mais ce qui est clair, c’est que le statut freelance a le vent en poupe, en Belgique et aussi à l’étranger. Envisagez-vous de démarrer une carrière d’office assistant ou de collaborateur de projets freelance chez Bright Plus Outsourcing Solutions ? Alors, il se pourrait bien que ce soit le moment idéal.

A lire également :
 

Assistant indépendant, intéressant ?

Un freelance au travail : à la maison, au café ou chez le client ?

Comment se débrouiller en tant que détaché au cours des premiers jours ?

Le coworking : une nouvelle façon de travailler (en réseau)

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents