Les candidatures les plus originales qui portent leurs fruits

Les candidatures les plus originales qui portent leurs fruits Article
739

Postuler n’est pas toujours si simple. Après divers refus, vous allez vite perdre courage. Avoir un solide CV est crucial, mais celui qui veut vraiment sortir du lot doit aller encore plus loin.

Envisagez par exemple : un mailing via LinkedIn, un message viral sur Facebook ou sur votre propre site Internet. Vous préférez quelque chose de plus original ? Dans ce cas, vous allez être conquis par les exemples ci-dessous.

Ils n’oublieront jamais votre nom

Miruna Macri a sciemment déposé des passeports dans des lieux où elle avait envie de travailler. Ceux-ci n’étaient évidemment pas constitués d’une fausse identité mais bien de son curriculum vitae et d’un portfolio. Elle en a perdu vingt « par erreur » aux bons endroits. Intelligent n’est-ce pas ?

Voyez les choses en grand

Think big ! Vous pouvez faire en sorte qu’une demande ne passe pas inaperçue en voyant les choses en grand. Accrochez une bannière le long de l’A12 ou demandez à un groupe de rock de proclamer à voix haute votre message. Rien n’est trop fou.

Personnalisation

Connaissez-vous Andy Morris ? Il a créé une figurine LEGO à son effigie. La figurine avait en outre été glissée dans un emballage très réaliste. L’arrière de l’emballage était muni du texte et des explications nécessaires afin que le futur employeur sache de suite de quoi Andy était capable.

Répondre aux émotions

Aux Pays-Bas, Niek Gooren était sans emploi et vivait des allocations de l’assurance chômage (WW) depuis un petit moment. De manière humoristique, Niek a utilisé un site Internet pour déclarer que tous les contribuables devaient l’entretenir. Et donc, qu’il était essentiel pour tout le monde qu’il trouve un emploi. Non seulement drôle mais aussi efficace, car vous ne le devinerez jamais : Niek a trouvé du travail.

Utilisez Google

Le Turc Ozgur Alas a attribué un emplacement physique, affiché par le biais de Google Earth, à chaque partie de son CV. Alec Brownstein a également utilisé la nouvelle tendance qui consiste à rechercher son propre nom sur Google : c’est ce qu’on appelle l’ego-surfing. Alec a acheté les noms et prénoms des dirigeants d’agences publicitaires où il souhaitait travailler. Lorsque ces derniers ont tapé leur propre nom, ils ont reçu le message suivant : « Cher monsieur XXX. Rechercher votre propre nom sur Google, c’est fun. M’embaucher, c’est fun aussi. » L’opération lui a coûté très peu d’argent mais le résultat en valait la peine : quatre entretiens et deux propositions d’emploi. Une idée à faire pâlir de jalousie.

Nous pouvons en déduire qu’une candidature créative (à l’extrême), cela fonctionne. Séduire un employeur avec du chocolat ou un jeu interactif comme CV : c’est possible. Veillez toutefois bien à ce que la façon de postuler vous corresponde et corresponde à l’emploi visé. Vous n’êtes pas si inventif ? Vous trouverez peut-être, au sein de votre entourage, un esprit créatif qui acceptera de laisser son énergie créative s’exprimer pour vous ?

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents