Les choses à faire et à ne pas faire lorsque vous démissionnez

Les choses à faire et à ne pas faire lorsque vous démissionnez Article
0

Démissionnez avec style et mettez fin à la collaboration de manière positive.

Changer de travail ne se fait pas dans la précipitation. Vous ne voulez pas brûler les ponts mais refermer la porte derrière vous en laissant une bonne impression. Voilà comment vous y prendre de manière appropriée. 
 

Tirez parti de ces choses à faire :

  1. Dressez un bilan objectif. L’herbe semble parfois plus verte ailleurs, donc, ne décidez pas de manière top impulsive de changer d’emploi. Pesez les avantages et les inconvénients en fonction de vos ambitions et restez toujours réaliste. 
  2. Préparez-vous à une contre-proposition et réfléchissez à la manière dont vous allez réagir à celle-ci. Certains employeurs tentent de retenir leurs travailleurs sur le départ en leur faisant une contre-proposition. Même si cela flatte votre ego, décidez personnellement pourquoi vous envisageriez celle-ci ou non, et où se situe votre limite.
  3. Restez un chouette (ex-)collègue. Informez vos collègues de manière neutre et professionnelle de votre départ et collaborez avec eux de façon agréable jusqu’à la fin. Ils font partie de votre réseau professionnel et comme le monde est petit, vous travaillerez peut-être à nouveau ensemble à l’avenir. 
  4. Restez professionnel jusqu’au dernier jour, afin de pouvoir partir la tête haute. Cette image du collaborateur consciencieux participe à la construction de votre réputation. Tant vis-à-vis de vos (ex-)collègues que de vos fournisseurs, clients ou autres relations. 
  5. Gardez des contacts avec vos ex-collègues. Envoyez-leur un e-mail pour leur dire au revoir et transmettez-leur vos coordonnées. 

Évitez ce qui suit :

  1. Préparez-vous. Pour remettre valablement votre démission, vous devez respecter des règles et suivre des procédures. Informez-vous à temps et entreprenez les démarches adéquates. 
  2. Ne brûlez pas les ponts. Recherchez également dans les accords relatifs à votre délai ou indemnité de préavis s’il y a moyen de trouver une solution win-win pour les deux parties, tout en faisant preuve de diplomatie. N’essayez pas d’obtenir le maximum, restez correct. Il ne doit y avoir ni de gagnant ni de perdant, mais simplement deux parties qui empruntent deux chemins différents. 
  3. Ne jetez pas l’éponge en sachant que vous êtes bientôt parti. Formez votre remplaçant et mettez par écrit les tâches et méthodes de travail, de sorte que votre successeur puisse reprendre le flambeau efficacement.
  4. Ne refusez pas une invitation à un entretien de départ. Considérez cet entretien comme l’occasion idéale d’émettre des critiques constructives permettant à l’entreprise de travailler. Ne noircissez pas le portrait de votre manager ou de vos collègues, mais donnez un feed-back utile sur la manière dont vous avez vécu votre travail et les aspects où une amélioration est souhaitable. 
  5. Ne vous reposez pas sur vos lauriers, mais préparez-vous à votre prochain défi. Recherchez un nouvel emploi qui correspond à vos ambitions et à vos objectifs. Analysez celui-ci sur le long terme et optez pour une amélioration sur les plans du contenu, financier, pratique… Tirez des enseignements de votre job précédent et tournez-vous vers l’avenir. 
 
Quelle que soit la raison de votre démission, travaillez de manière réfléchie et ne prenez pas de décisions hâtives. µ
 
Lisez également les articles suivants :
 
 

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents