Les tarifs de traduction : 4 do’s and don’ts

Les tarifs de traduction : 4 do’s and don’ts Article
0

Si vous souhaitez sous-traiter des traductions, vous devez tenir compte de différents aspects. La qualité du traducteur ou du bureau de traduction et le prix sont déterminants. Découvrez ici comment estimer et interpréter au mieux les tarifs de traduction.

1. Plusieurs offres

Choisir un bureau de traduction ne se résume pas à trouver des partenaires de qualité. Les tarifs doivent également être pris en considération. Il est impératif de comparer pour avoir la certitude que vous concluez un contrat intéressant. Attention : ne comparez pas simplement les prix ! Examinez aussi toujours la qualité du texte reçu.

2. Comparaisons correctes

Tel bureau de traduction applique un tarif à l’heure, tandis que telle autre facture sera au mot, au caractère… Comment faire pour comparer ? Utilisez le même critère. Calculez par exemple le prix d’un texte moyen et voyez qui vous propose le meilleur rapport qualité/prix.

3. Freelances ou bureaux ?

En faisant une première comparaison des prix, vous remarquerez peut-être que les prix pratiqués par les freelances sont souvent inférieurs à ceux des bureaux de traduction. Mais ne vous fiez pas uniquement au prix. Un bureau de traduction dispose d’une plus grande expérience et d’un ensemble de traducteurs qui connaissent le jargon de chaque secteur. En outre, chez ElaN Languages, toutes les traductions sont systématiquement révisées. Sachez aussi que la majorité des bureaux de traduction travaillent avec des mémoires de traduction. Vos futures traductions vous coûteront ainsi moins cher et seront plus cohérentes. Vous souhaitez que le format et la mise en pages soient respectés pour la traduction ? Un bureau de traduction répondra favorablement à votre demande.

4. Traductions subventionnées

Astuce pour les P.M.E. wallonnes ayant des projets d’exportation : l’AWEX, l’Agence wallonne à l’Exportation, subventionne les traductions de vos documents techniques et commerciaux. Et cela vaut la peine : le soutien financier peut grimper jusqu’à 1 500 euros par an.

Source: ElaN Languages

À PROPOS DE L'AUTEUR

ElaN Languages

ElaN Languages

ElaN Languages est l’expert en traductions spécialisées et en formations linguistiques aux entreprises.

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents