Pendant combien de temps allez-vous encore percevoir des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi ?

Pendant combien de temps allez-vous encore percevoir des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi ? Article
0

Vous venez de décrocher votre diplôme et êtes inscrit en tant que demandeur d’emploi. Qu’advient-il des allocations familiales ?

  • Lorsque vous vous inscrivez en tant que demandeur d’emploi après vos études, vous pouvez continuer à toucher des allocations familiales jusqu’à vos 25 ans pendant maximum 12 mois, à condition que vos éventuels revenus ne dépassent pas 551,89 euros bruts par mois (= norme en matière de revenu).
  • En tant que jeune, vous pouvez encore percevoir des allocations familiales pendant les dernières vacances d’été en tant qu’étudiant à condition de ne pas travailler plus de 240 heures (= norme horaire) durant les mois de juillet, août et septembre réunis.
  • Vous avez droit à maximum 12 mois ou 360 jours d’allocations familiales à partir de la date à laquelle le stage d’insertion professionnelle (autrefois stage d’attente) a pu débuter, peu importe que vous étiez inscrit ou non à ce moment en tant que demandeur d’emploi. Après ces 360 jours, vous ne recevez plus d’allocations familiales mais une allocation d’insertion professionnelle.
 
Que se passe-t-il si vous ne vous inscrivez pas en tant que demandeur d’emploi ?
Le droit aux allocations familiales prend alors fin
-       à la fin du mois au cours duquel vous avez interrompu vos cours
-       à la fin du dernier mois des vacances scolaires si vous avez suivi les cours jusqu’à la fin de l’année scolaire ou académique.
 
Que se passe-t-il en cas de maladie ?
Un jeune qui ne peut pas s’inscrire en tant que demandeur d’emploi pour cause de maladie, ou qui tombe malade pendant le stage d’insertion professionnelle doit s’inscrire (à nouveau) dans les 5 jours qui suivent la période de maladie en tant que demandeur d’emploi pour encore avoir droit aux allocations familiales.
 
Un exemple : Jean termine ses études en juin 2018 :
  1. Il s’inscrit en tant que demandeur d’emploi le 20 juillet : la période d’octroi des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi débute le 1er août et se termine le 31 juillet 2019 (= 360 jours après le 1er août)
     
  2. Il ne s’inscrit en tant que demandeur d’emploi que le 15 novembre 2018. Jusqu’à la fin septembre 2018, il a droit à des allocations familiales en tant qu’étudiant. En octobre et novembre, il n’a pas droit aux allocations familiales. Il touche des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi à partir du 1er décembre (le mois suivant celui de l’inscription en tant que demandeur d’emploi). Vu que la période des 360 jours civils pour l’octroi des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi a déjà commencé le 1er août 2018, il a uniquement droit aux allocations familiales jusqu’à la fin juin 2019 et non jusqu’à la fin octobre 2019.
     
  3. Jean travaille plus de 240 heures en juillet, août et septembre. En août, il ne travaille pas. En septembre, il gagne plus de 551,89 euros bruts. En juillet, il n’a pas droit aux allocations familiales parce qu’il travaille plus de 240 heures durant les mois d’été et donc pas parce qu’il satisfait au critère d’octroi des allocations familiales en tant qu’étudiant ; en août, il y a cependant droit parce que ses revenus sont inférieurs à 551,89 euros bruts et il satisfait donc au critère d’octroi des allocations familiales en tant que demandeur d’emploi. En septembre, il n’y a pas droit parce qu’il a travaillé plus de 240 heures durant les mois d’été (norme horaire non satisfaite) et ses revenus de ce mois sont supérieurs à 551,89 euros (norme en matière de revenu non satisfaite).
 
Liens utiles :
 
 
Vous avez trouvé cet article intéressant ? Lisez également les suivants :
 

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents