Qu’en est-il de votre 13e mois ?

Qu’en est-il de votre 13e mois ? Article
173

La vie est chère. Loyer, factures, gaz et électricité… Votre compte bancaire suffoque sous le poids des factures. Et décembre, le mois le plus cher de l’année, approche à grands pas. Vous offrirez une tonne de cadeaux, mais vous en recevrez heureusement un vous aussi : votre 13e mois ! Y avez-vous droit ? Et à quoi vous attendre exactement ?

Selon l’employeur

Votre employeur n’est pas tenu de vous verser un 13e mois. Certaines conventions collectives prévoient toutefois des dispositions relatives à une prime de fin d’année. Vous êtes curieux de savoir ce qu’il en est dans votre cas ? Découvrez ce à quoi vous aurez droit en décembre auprès du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale. Indiquez votre commission paritaire et lancez une recherche avec le mot-clé « prime de fin d’année ».

employeur s’écarte des dispositions de la CCT ? Tout écart doit être consigné dans une CCT au sein de l’entreprise, dans le règlement du travail ou dans le contrat de travail individuel. Et cette dérogation ne peut en aucun cas vous être préjudiciable.

Salaire brut (mensuel)

Dans la plupart des secteurs, la prime est égale à un salaire mensuel brut complet, mais il se peut que vous ne receviez qu’un pourcentage de votre salaire. Sans compter que vous êtes davantage taxé sur votre 13e mois, ce qui signifie que la somme nette est inférieure à un salaire ordinaire. Votre 13e mois représente néanmoins une coquette somme toujours bienvenue. Pour éviter toute surprise, vérifiez à l’avance le montant que vous percevrez en décembre.

Conditions

Si votre employeur vous verse un 13e mois, tous les collaborateurs y ont alors droit, même ceux dont le contrat est temporaire. Le versement peut toutefois être soumis à certaines conditions. Il est, par exemple, possible que vous deviez être employé par l’employeur depuis un certain nombre de mois déjà. De même, vous ne devez pas avoir démissionné au cours de l’année. Vous avez été licencié ? Votre employeur doit, dans ce cas, vous verser une partie de la prime, même si la convention collective sectorielle ne l’indique pas explicitement.

Travailleurs intérimaires

Dans certains secteurs, le Fonds de sécurité d’existence réglemente le paiement de la prime de fin d’année. C’est notamment le cas des travailleurs intérimaires. Vous avez droit à une prime ? Vous recevrez alors un document à remettre à votre syndicat ou au Fonds, qui versera ensuite la somme sur votre compte. Dans les autres cas, votre employeur s’en chargera.

Doute ou discussion

Que faire si vous pensez avoir droit à une prime de fin d’année, mais qu’elle ne vous est pas versée ? Demandez conseil à votre syndicat ou à la CAPAC.

Voilà : vous savez maintenant ce que vous pouvez attendre de votre 13e mois. Vous cherchez des informations sur d’autres avantages extralégaux ? Le blog « De quoi bénéficions-nous en plus de notre salaire ? » en répertorie les plus courants. Vous pouvez aussi consulter les articles sur l’assurance groupe et les voitures de société. Bonne lecture.

 

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents