Un briefing clair est la clé d’un site web réussi

Un briefing clair est la clé d’un site web réussi Article
0

Vous envisagez de développer un nouveau site ou un intranet ? Vous voulez publier un magazine en ligne ou créer une appli? Découvrez nos 7 conseils en or pour une collaboration fluide avec les développeurs.

Vous envisagez de développer un nouveau site ou un intranet ? Vous voulez publier un magazine en ligne ou créer une appli? Découvrez nos 7 conseils en or pour une collaboration fluide avec les développeurs.
 
A moins que vous ne soyez un expert en informatique, quand il s’agit de développer un nouveau site, un intranet ou une autre application en ligne, vous faites probablement appel à des informaticiens. Peut-être comptez-vous également sur l’aide d’une agence spécialisée qui pourra servir d’intermédiaire entre vous et les experts dans ce domaine ?
 
Pour un projet de cette envergure, rien de tel qu’une bonne préparation sous la forme d’un briefing. Cette préparation vous aidera à clarifier vos souhaits et vos besoins, et un briefing de qualité servira de fil conducteur pour les designers et développeurs. Au moment de la livraison, ce sera aussi le moyen de contrôle idéal pour s’assurer que tout est parfait… comme prévu ! Bref, un briefing détaillé peut faire toute la différence.
 
Voici les 7 conseils à suivre impérativement:
 
1.       Définissez  votre mission et les objectifs de votre site ou de votre intranet
De quel type d’organisation s’agit-il? Quelle stratégie poursuivez-vous? Quel concept et quel objectif visez-vous? Et pour quelles raisons souhaitez-vous communiquer par le biais de ce canal? Déterminez des indicateurs mesurables tels que le nombre de (nouveaux) visiteurs à atteindre ou les différentes actions à organiser. Elaborez des scénarios en vous basant sur les habitudes de navigation de vos visiteurs et sur les raisons pour lesquelles ils se rendent sur votre site: s’inscrivent-ils pour obtenir une lettre d’information, pour effectuer des achats, pour introduire une demande ...
 
2.       Créez un ‘wireframe’ ou chemin de fer (base de la structure du site)
Cet aperçu est un moyen visuel qui schématise les différents éléments du site comme la navigation, la structure et le contenu. Discutez-en avec les informaticiens et élaborez ensemble l’arborescence et les regroupements: celui doit être aussi large (nombre de branches au même niveau) et aussi profond (nombre de niveaux sous-jacents) que possible.
 
3.       Déterminez les groupes-cibles
Vous voulez communiquer en interne via un intranet? Ou vers l’extérieur avec des sociétés (B2B) ou des particuliers (B2C)? Tenez compte des dispositifs que votre cible utilise pour consulter le site. Et veillez aussi à ce que votre site soit construit de manière logique pour vos visiteurs (et pas seulement selon le point de vue des informaticiens!). Quand vous dessinez la structure de votre site, il est bon de décrire différents scénarios et habitudes de navigation en fonction de vos groupes-cibles.
 
4.       Tenez compte des exigences et des limites techniques
Vous utilisez des pages HTML standard? Ou préférez-vous que les pages du site se génèrent de manière dynamique par une base de données ? Où le site sera-t-il hébergé? Doit-il être en ‘responsive web’? Souhaitez-vous une base de données pour la collecte d’infos? Si oui, pour quels types de données?
 
5.       Faites une distinction entre les ‘must haves’ et les ‘nice to haves’
Vous voulez une fonctionnalité Content Management System (CMS) avec laquelle vous pouvez facilement publier du contenu? Avec un lien webshop? Ou un lien vers les médias sociaux? Prévoyez-vous de faire l’analyse du site avec Google Analytics et SEO? Décidez de ce qui est essentiel et prévoyez éventuellement une deuxième phase pour les ‘nice to haves’.
 
6.       Respectez votre style maison et séduisez les visiteurs grâce à un chouette look & feel
Votre communication en ligne est votre carte de visite. Elle peut renforcer votre image. Donnez à votre développeur web les bons choix de couleurs, de police, ainsi que les visuels. Tous ces éléments contribuent au succès de votre site. Les polices les plus appréciées et les plus utilisées sur internet sont Arial, Helvetica et Verdana.
 
7.       Budget et timing
Fixez le montant de l’investissement, sans oublier le budget à consacrer à la maintenance (paiement en forfait mensuel ou en régie) et les adaptations qu’il faudra éventuellement apporter. Vérifiez également la date de lancement du site et déterminez le nombre d’ajustements possibles pour le budget fixé. Prévoyez aussi impérativement le temps nécessaire au testing approfondi sur les différents navigateurs, à faire non seulement par les développeurs mais aussi par votre propre équipe. Pour les sites multilingues, n’oubliez pas d’effectuer ces tests aussi dans les autres langues!
 
Lire également:

À PROPOS DE L'AUTEUR

We Assist You

We Assist You

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents