Vous êtes jeune papa ou coparent ? Découvrez vos droits

Vous êtes jeune papa ou coparent ? Découvrez vos droits Article
396

Ça y est : vous êtes le fier papa ou coparent de votre petit loup. Félicitations ! Vous souhaitez évidemment rester le plus longtemps possible auprès de votre progéniture. Découvrez vite tout ce que vous devez savoir sur le congé de paternité ou de naissance.

10 jours de congé de paternité

La naissance de votre enfant vous donne droit à 10 jours de congé de paternité. Cette mesure vous concerne, quel que soit votre régime de travail (mi-temps ou temps plein) et pour autant que vous réunissiez les conditions suivantes :

  • vous travaillez dans le secteur privé ou avez un contrat dans un service public ;
  • il est clairement établi que l’enfant descend de vous.

Êtes-vous fonctionnaire statutaire dans l’administration ? Vous avez le statut de membre du personnel subventionné de l’enseignement libre ? D’autres mesures sont alors d’application. Informez-vous auprès de votre service du personnel.

Quatre mois pour en profiter

À vous de choisir comment vous prendrez ces dix jours de congé : en une fois ou un jour par semaine, par exemple. Veillez simplement à utiliser tous les jours de congé octroyés dans les quatre mois qui suivent l’accouchement.

Votre conjoint met plusieurs enfants (jumeaux, triplés…) au monde ? Vous avez toujours droit à vos dix jours de congé, mais (hélas) pas un de plus.

Les trois premiers jours sont payés par l’employeur

Les trois premiers jours de votre congé de paternité sont intégralement rémunérés par votre employeur. Informez-le dès que possible de l’heureux événement.

La mutuelle vous versera une allocation couvrant les 7 jours de congé qui restent. Elle s’élève à 82 % du salaire brut que votre employeur ne vous verse pas.

Congé de naissance pour coparents

Vous êtes coparent ? Vous avez donc droit à un congé de naissance, sauf si un père est légalement désigné pour l’enfant.

Vous êtes coparent si :

  • vous êtes marié à la mère de l’enfant ;
  • vous êtes domicilié à la même adresse qu’elle ;
  • vous pouvez démontrer que vous vivez ensemble sans interruption depuis trois ans.

Les règles de congé de naissance s’appliquent également à votre congé de paternité : dix jours à prendre dans les quatre mois. Et avec un paiement de votre employeur, suivi d’une allocation de la mutuelle.

Et vous ? Comment avez-vous réparti ou répartissez-vous votre congé ? Dites-le-nous ci-dessous !

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents