Comment aider votre enfant stressé par rapport aux examens ?

Comment aider votre enfant stressé par rapport aux examens ? Blog Populaire
319

Le premier conseil qui me vient spontanément à l’esprit pour aider son enfant ou ado stressé à l’idée de passer ses examens est déjà de ne pas stresser soi-même par rapport à ses examens. Cela ne sert à rien et ne fera qu’aggraver les choses. Le mieux est de lui témoigner de la confiance, de l’écouter par rapport à ses craintes et difficultés, et de le rassurer.

Concrètement, j’ai toujours trouvé très efficace de planifier cette période de l’année et à cet égard, je vous invite à lire mon blog précédent.

Voici en vrac quelques trucs et astuces qui ont porté leurs fruits pour nous :

Aidez-le mais restez cool

Que ce soit en primaire ou en secondaire, j’ai aidé mon fils pour les matières où il n’y arrivait pas tout seul. En physique par exemple, lorsqu’il était en 3ème humanité, on a repris tout son cours ensemble depuis le début. Comme je ne suis pas un as en la matière non plus, on a tout épluché ensemble et on a fini par tout comprendre ensemble aussi ! Sur la fin, c’est même mon fiston qui m’expliquait telle et telle chose car il avait eu le déclic et identifiait spontanément les erreurs faites aux interros. Cette méthode s’est avérée très efficace et il a gagné beaucoup de confiance en lui par rapport à ce cours ! Bien sûr cela a pris du temps et est plutôt difficile à gérer si ses difficultés portent sur plusieurs matières. À côté de cela, j’ai usé et abusé de moyens mnémoechniques pour arriver à lui faire retenir certaines choses ! Exemple en néerlandais avec le mot ‘rok’ : il est parvenu à le retenir quand je lui ai dit que pour danser le ‘rock’, on doit mettre une ‘jupe’ (rok). À certains moments, il éclatait de rire vu mon imagination débordante (excellent comme anti-stress) et en prime cela aidait vraiment : il retenait le vocabulaire !

Le rythme

Même si les matières sont conséquentes et que beaucoup d’heures de travail sont nécessaires, il est essentiel que votre jeune ait suffisamment de repos pour ne pas s’écrouler sur son banc d’école lors de l’examen. Mieux vaut réviser ou l’interroger encore un peu le matin, plutôt que d’y passer une partie de la nuit ! Tâchez aussi de lui octroyer des breaks pour qu’il puisse souffler : une petite balade, une petite séance de relaxation et même une partie de jeux sur PC ou un après-midi à ne pas étudier ont toujours fait partie du planning de mon fils, en guide de récompense en somme…

La méthode de travail

Ayant une mémoire visuelle, faire des fiches écrites m’a personnellement toujours bien aidée. Du coup, je poussais mon fils à en faire autant jusqu’à ce que je découvre par le biais d’un coach scolaire qu’il avait une mémoire auditive… et que cette méthode ne lui convenait pas du tout ! En effet, comme nous sommes tous différents, l’idéal est d’identifier au plus vite ce qui marche pour votre enfant. À une période de désespoir scolaire (eh oui, cela m’est également arrivé), nous sommes allés voir une psychologue-coach scolaire dont la fonction consiste à aider les jeunes en difficultés scolaires. Sur la base d’entretiens avec mon fils et de tests, elle a pu identifier le type de mémoire qu’il a et la méthode de travail idéale pour retenir ses cours. Dans son cas, il s’agissait de relire tout à haute voix mais surtout de comprendre et d’imaginer les questions que pourrait poser tel ou tel prof sur base du cours à connaître, mais TOUJOURS oralement, et certainement pas avec les fiches écrites que je lui recommandais.

Et chez vous, cela se passe comment ? Avez-vous d’autres conseils ou idées à formuler ? Partagez-les ci-dessous ! J’ai hâte de vous lire car ma fille du haut de ses 6,5 ans est bien différente et semble, contrairement à son frère, ne pas vouloir être aidée ! À suivre …

Bonne chance et patience chers parents :-)

Amitiés, Joëlle

À PROPOS DE L'AUTEUR

Tay Joëlle

Tay Joëlle

Joëlle travaille dans la communication et adore ça. Ecrire est vraiment son truc depuis toute petite. L'essentiel à ses yeux est que le message soit professionnel, agréable mais surtout qu'on le comprenne à la première lecture.

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents