Freelance à 200%

Freelance à 200% Blog
0

Je sais pour avoir été salariée pendant de longues années que ce statut offre de bien nombreux avantages !

Une certaine sécurité, une continuité, un salaire fixe, un treizième mois, des congés rémunérés sans oublier les chèques-repas, une voiture et une carte carburant éventuelles, un GSM ou encore une assurance hospitalisation. Et la liste peut être longue !

Pourtant, il y a 3 ans j’ai décidé de me lancer comme freelance et j’en suis heureuse. Ce choix est bien sûr un retournement à 360°. Après être passée au comptoir des entreprises, au secrétariat social et à la TVA, il est impératif de trouver un bon comptable avec qui le courant passe et en qui on a vraiment confiance. Et je vous promets que c’est du sport. Quand on en a trouvé un, on le garde même si comme le mien il est situé en plein cœur de Bruxelles.

Enfin, se constituer un logo, des conditions générales, un site web, un lay-out pour les factures, un scénario de prospection, déterminer ses tarifs, son positionnement, etc. font aussi partie du jeu.  Et puis bien sûr, mettre certaines choses en place pour assurer sa sécurité n’est pas du superflu non plus : une assurance hospitalisation, pourquoi pas une assurance revenu garanti minimale, sans oublier la PLCI (pension libre complémentaire pour indépendants) à prendre absolument et déductible à 100% dans les frais.

Et enfin l’essentiel… Les clients. Car on a beau être fin prêt (ou pas), sans clients, pas de factures, pas de business. Donc, le temps que tout se mette en place, PROSPECTEZ, et avec le sourire et plein de courage même si pour la 20ème fois consécutive on vous donne les réponses classiques (pas le temps, pas intéressé, pas maintenant, …).

Pour ma part, j’ai la chance de travailler sur un chouette projet quelques jours par semaine depuis plusieurs mois et d’avoir à côté plusieurs clients qui me sont fidèles. Pour tout combiner, il ne faut bien sûr pas avoir peur de travailler beaucoup (soir et week-end compris) – mon mari me dit souvent que je ne prends pas « des jours de congé » mais bien « des heures de congé »… ;-)

Mais quelle expérience!  J’ai appris énormément depuis que je suis « à mon compte ». On élargit ses horizons, ce qui est en prime bénéfique pour chaque client individuel. Et puis, le jour où je voudrais redevenir salariée (ce n’est cependant pas à l’ordre du jour), j’imagine que l’esprit d’entrepreneur et ce côté polyvalent sauront être appréciés.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Tay Joëlle

Tay Joëlle

Joëlle travaille dans la communication et adore ça. Ecrire est vraiment son truc depuis toute petite. L'essentiel à ses yeux est que le message soit professionnel, agréable mais surtout qu'on le comprenne à la première lecture.

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents