Journée de taf cherche tenue convenable

Journée de taf cherche tenue convenable Blog
415

Nouvelle journée, nouvelle tenue. À supposer que l’idée soit d’égaler les modèles de la Fashion Week, on peut y voir comme un défi, ou en ressentir des symptômes légèrement dépressifs. Quoi qu’il en soit, une tenue doit sortir de cette armoire, et elle en sortira.

À moins de compter parmi les lucky few qui travaillent à domicile, et qui peuvent se convaincre que ce pyjama élimé fera encore l’affaire.

Mais vu qu’aucun lien n’a encore été scientifiquement établi entre les employeurs et l’addiction pour les pantalons de jogging, il convient pour le reste d’entre nous de nous extirper de ces vêtements de nuit.

Certes, les personnes bien organisées ont déjà prévu la veille quelle tenue elles allaient enfiler le lendemain. Avec, à la clé, moins de pertes de temps, moins de stress, une matinée plus productive et une foule d’autres avantages, dont tous les cours de time management ne manquent pas de nous bombarder. Hélas, tout le monde ne dispose pas de ce talent formidablement pratique.

Pour que ces niveaux de stress n’atteignent pas chaque matin des hauteurs inouïes, une approche ciblée pourrait s’avérer bien utile. But déclaré : composer une tenue actuelle ne faisant pas trop penser à Kim Kardashian, mais surtout à mille lieux d’une combinaison gris souris. Après avoir liké 283 photos #OOTD sur Instagram, il est donc maintenant temps de se retrousser les manches.
Avec détermination, voilà qu’un jeans surgit alors de l’armoire, suivi d’un chemisier, et finalement de ces sneakers, pour un look finalement assez branché. C’eût été parfait, si ce chemisier n’avait pas eu la mauvaise idée de se chiffonner en boule au fond de la garde-robe. Et ne réclamait pas d’urgence une bonne séance de repassage. Or, là, plutôt mourir que de sortir maintenant cet horrible fer à repasser...

OK. Nouvelle tentative ! Une petite robe, des bottines et un collier sympa, alors ? Fantastique, sauf que côté collants assortis, c’est plutôt la foire aux trous. Et depuis quand ce collier a-t-il commencé à se décolorer ?

Tictac, 38 minutes plus tard, il nous reste exactement 4 minutes pour nous habiller, petit-déjeuner sur le pouce et fermer la porte derrière nous. Bref, juste le temps d’un dernier regard désespéré vers la garde-robe, pour y prendre finalement cette même tenue (pourrie) qu’on en extrait chaque semaine. La Fashion Queen devra encore attendre un jour de taf supplémentaire.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Bombay Axelle

Bombay Axelle

J'ai une tête bien remplie d’où affluent quelques fois des mots. Sous la forme d’une demi-phrase remplie de sens ou de pages pleines d’élucubrations. Je me nourris de petits bonheurs et j'en trouve très souvent dans l’écriture. Que ce soit avec un stylo et du papier ou à l’aide d’un ordinateur et d’un clavier, du moment que ces lettres se muent en récit. Vivre sans écrire, ce n’est pas une vie, pas vrai ?

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents